Partage d’expérience : découvrez en vidéo le témoignage de Philippe Lambert, conseiller en communication et marketing et le Fondateur de Earthmoon qui nous explique comment il a réussi à lâcher prise sur le besoin de tout faire seul, et à passer ainsi au prochain palier du développement de son entreprise.

Point de départ : Une difficulté à gérer la croissance de son entreprise

Avant de démarrer son accompagnement, Philippe avait atteint un palier qui l’empêchait de continuer à développer son entreprise seul.

Il avait besoin de clarté pour prendre de bonnes décisions et poursuivre son évolution.

J’étais arrivé à un stade où j’avais un flux d’activités que je commençais à avoir des difficultés à gérer. J’avais le sentiment de devoir franchir une marche, soit pour développer l’entreprise, soit pour mieux gérer mon travail à ce moment-là.


Par ailleurs, il ne savait pas dans quelle direction aller et se sentait seul. Il avait donc besoin d’être accompagné pour clarifier le chemin à prendre et poursuivre sereinement sa croissance.

Jusqu’à ce moment-là, je faisais beaucoup de choses à l’intuition. J’avais beaucoup d’intuition, mais j’étais un petit peu seul dans l’entreprise. “

Étape 1 : Mettre en place de la délégation

Philippe n’arrivant plus à tout gérer seul, nous avons identifié la nécessité pour lui de déléguer la partie “opérationnelle” de son activité pour retrouver du temps pour ce qui était important pour lui.

Il fallait vraiment que je trouve une solution pour déployer, décupler nos forces vives. Donc, j’ai recruté Théo, notre collègue aujourd’hui, qui s’occupe de l’opérationnel.

Étape 2 : Apprendre à lâcher prise

Grâce à son accompagnement, il a pu mettre en place sereinement et efficacement une délégation qui lui a permis de lâcher prise sur le besoin de tout gérer. Ainsi, il a pu retrouver du temps pour se concentrer sur le développement de son entreprise.


Aujourd’hui, j’ai lâché prise et c’était fondamental que j’arrive à faire ça. C’est un gain de temps et une liberté de planning retrouvée, parce que c’était ça mon problème en fait.

Du coup, quand on gagne un peu de temps sur son planning, on arrive à faire d’autres choses fondamentales dans la gestion de l’entreprise.


Aujourd’hui, Philippe peut mettre ce temps retrouvé au service de ses clients et préserver ce lien avec eux si important à ses yeux. Il a donc pu renouer avec le plaisir et ce qu’il aime vraiment

Quand on a un flux d’activité qui devient croissant, c’est vrai qu’on a tendance à s’éloigner un peu de nos clients. J’ai retrouvé ça vraiment.

Je suis plus au contact de mes clients, je vais plus les voir, je peux les écouter et travailler leurs besoins ce qui est fondamental. Et du coup, je développe mon business. Rien qu’en faisant ça, c’est déjà énorme.

Étape 3 : S’entourer pour continuer à évoluer

Tout au long de son accompagnement, Philippe a pu être en contact avec d’autres entrepreneurs de la communauté LMK Training avec qui il a échangé sur les problématiques qu’il rencontrait.


“ Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que sur les programmes que tu proposes, en fait, on n’est pas tout seul avec toi.

C’est-à-dire qu’on rentre dans un groupe et moi, c’est ce qui m’a vraiment enrichi. C’est vraiment, voir comment les autres abordent leurs problématiques qui sont souvent les mêmes que tout le monde en réalité.

Et c’est cette ouverture d’esprit, cette ouverture sur les autres entreprises qui m’ont apporté énormément.”

Ces échanges et prises de consciences l’ont donc aidé à faire évoluer son mindset et sa vision.

Si j’étais resté tout seul, je pense, honnêtement, que je n’en serais pas là aujourd’hui. En tout cas, je n’aurais pas cette vision et je n’aurais peut-être pas non plus changé de posture, parce que ça m’a fait travailler aussi ça.

Ça m’a fait travailler ce changement de posture par rapport à mes clients. Et puis du coup, ça m’a ouvert sur d’autres choses.

Le mot de la fin

Selon Philippe, investir est nécessaire pour faire évoluer son activité.

S’il y a une chose que je pourrais dire aux entrepreneurs qui sentent au fond d’eux qu’ils sont dans une période charnière de leur activité, c’est qu’à un moment donné il ne faut pas avoir peur de l’investissement !

Alors bien sûr, un investissement raisonné.

C’est un volet qu’on a abordé ensemble, le modèle économique, les investissements, tous ces sujets que je faisais un petit peu à l’intuition.

Aujourd’hui, je me rends compte que ça se réfléchit, ça se programme. Et honnêtement, investir, je pense que c’est un élévateur du chef d’entreprise.

C’est le moteur de la croissance, comme tu sais si bien le dire.



Quel incroyable chemin parcouru. Félicitations Philippe !

Pour en savoir plus sur ses étapes et prendre votre véritable place de dirigeant, je vous invite à profiter de notre session stratégique offerte ! Il suffit de prendre RDV ici : Je prends RDV !

Partagez cet article !