Partage d’expérience : découvrez en vidéo le témoignage de Cécile Renaut et Martin Levasseur – co-fondateurs du Cabinet de conseil en stratégie, innovation et communication “sans blabla” Inspiry – dans lequel ils nous expliquent comment leur accompagnement les a aidé à simplifier leur gestion financière et retrouver la sérénité à laquelle ils aspiraient.

Point de départ : Un besoin d’apaiser leur rapport avec les finances

Lorsqu’ils ont fait appel à LMK Training, Cécile et Martin se sentaient stressés par leur gestion financière et manquaient de clarté sur leurs chiffres.

“ On avait un peu des tableaux qu’on avait faits de nos petites mains. On était un peu au stade “bêta” et on avait l’impression de courir après le financier qui était un truc en plus, et du coup qui était facteur de stress. “

Ils avaient donc besoin de se réconcilier avec leurs finances et d’apprendre à les utiliser comme levier pour continuer à grandir.

“ C’est ça qui nous a poussé à renverser ce rapport, pour que le financier devienne plutôt quelque chose sur lequel on puisse s’appuyer. “

Étape 1 : La mise en place d’outils pour suivre leurs finances

Grâce au travail que nous avons réalisé, Cécile et Martin ont appris à mettre en place des outils pour suivre leurs finances.

“ Aujourd’hui on a plus l’impression d’être aux commandes, donc d’avoir une vision complète de nos chiffres et de pouvoir arbitrer grâce à ça. ”

Ainsi, ils ont pu disposer d’outils pour avoir une vision globale de leur entreprise et prendre de meilleures décisions en conscience.

 

Étape 2 : L’adaptation d’outils à leur propre modèle économique

Au cours de leur accompagnement, Cécile et Martin ont pu adapter les outils proposés à leur propre modèle économique et non dupliquer des modèles “tout faits”.

“ Ce que j’ai bien aimé dans l’accompagnement, c’est qu’il y a des tableaux qui sont amenés et en même temps le fait de devoir se poser la question : Comment ça marche pour nous ? Comment les adapter ? ”

Ainsi, ils ont pu retrouver les repères qui leur manquaient, se rassurer sur leur manière de voir les choses et sortir de la confusion.

“ Ça nous a aidé aussi à prendre confiance dans ce rapport, dans cette capacité à prendre en main la gestion financière. Et du coup ça a vraiment changé ça, de pouvoir être plus précis, plus sereins. “

Étape 3 : Une simplification de leur gestion financière

Ensemble, nous avons cartographié leur entreprise afin de faire son bilan et de les aider à gagner en clarté sur leurs objectifs financiers. Ainsi, cela leur a permis d’avoir une vision plus globale de leurs chiffres et d’optimiser leurs différentes offres.

“ Il y a eu le bilan qui a donné une première vision et après ça a challengé nos offres donc on en a créé des nouvelles, on a pu en optimiser certaines. “

Puis nous avons mis en place des routines pour simplifier leur gestion financière, afin de leur permettre d’y passer un minimum de temps et de préserver leur énergie.

“ Ça a instauré les bonnes routines, aux bons rythmes, un peu chaque semaine, un peu chaque mois, un peu chaque trimestre, pour que ça se répartisse dans l’agenda de façon facile. Si tu as les bons outils que tu regardes au bon moment, globalement tu es aux commandes sans déployer une énergie de dingue, sans dépasser un temps infini. “

Le mot de la fin :

Selon Martin, il est important de prendre en compte tous les piliers de son entreprise comme levier de développement de son entreprise.

“ En fait il n’y a rien qui est séparé, c’est-à-dire qu’il n’y a pas : “ Tiens je fais des finances, puis je réfléchis à mon marketing, puis à ma vision et puis à mon savoir-faire “… En fait tout est relié complètement et du coup l’approche financière est vraiment intéressante.

En fait de sortir de cette confusion, c’est un vrai outil, un vrai accélérateur à tous les niveaux : ce n’est pas juste “ Et bah oui, je peux gérer ma finance “, ça aide vraiment à préciser son rapport au client, son efficacité à tous les niveaux… Parce que tout est relié, et en fait on trouve l’ensemble des éléments stratégiques qui sont à l’intérieur de la finance donc ça débloque des verrous pour d’autres disciplines aussi. “

Quant à Cécile, elle considère que se faire accompagner permet d’ajouter des briques indispensables à la croissance de toute entreprise :

“ Au départ, on a à peu près toutes les briques et en fait au bout d’un moment, on va se rendre compte qu’on fait ce truc-là un peu comme ça, peut être spontanément.

Au début, c’est bien et puis au bout d’un moment, on va se dire qu’il faut qu’on se professionnalise à cet endroit-là si on veut vraiment pouvoir y aller…

Donc je dirais qu’on prend les morceaux dans le sens qu’on veut selon les entreprises, c’est différent. Mais du coup un moment donné, ça devient un atout finalement concurrentiel non négligeable, donc c’est l’occasion de s’en occuper. “

Quel incroyable chemin parcouru. Félicitations Cécile et Martin !

Pour en savoir plus sur ses étapes et prendre votre véritable place de dirigeant, je vous invite à profiter de notre session stratégique offerte ! Il suffit de prendre RDV ici : Je prends RDV !

Partagez cet article !