Dans ce nouvel épisode des minutes finances LMK Training, je reprends la base de la gestion d’une entreprise : la facturation et le paiement client.

Cet élément de gestion représente les fondations de votre entreprise !

Si vous ne maîtrisez pas la facturation et l’encaissement de vos factures, ce n’est même pas la peine de continuer !

En effet, si vous n’arrivez pas à vous faire payer par vos clients, je vous propose d’arrêter tout de suite votre activité car je vous garantie la cessation de paiement dans le futur !

Si vous n’êtes pas prêt à mettre la clé sous la porte mais que vous souhaitez offrir à votre activité l’avenir qu’elle mérite, je vous propose de visionner ce nouvel épisode des minutes finances dans sa totalité !

 

 

Je vous y partage les ingrédients INDISPENSABLES pour augmenter vos chances d’être payés par vos clients (dans les temps) !


En bref :

1. Commencez par facturer vite et bien !

En tant qu’entrepreneur, vous devez apprendre à réclamer votre dû ! Je vous invite à facturer RAPIDEMENT.  Dans tous les cas, demandez un acompte* AVANT le début de la prestation si vous êtes prestataire de service ou au moment de la commande si vous vendez des biens.

La facture est LE document légal par excellence (souvent le seul) qui vous lie à votre client ! Prenez-en soin et n’oubliez pas d’y faire apparaître toutes les mentions légales et obligatoires. Celles-ci incluent :

  • Les mentions générales : Date d’émission et numéro de la facture, Identité de l’acheteur et du vendeur (incluant notemment le n° d’identification de l’entreprise), la désignation du produit ou de la prestation, son prix (éventuellement majoré des frais tels que les frais de transport…), le taux de TVA applicable, le montant dû (HT et TTC)
  • Les conditions et les modalités de paiement : Obligatoires si vous vous adressez à un professionnel, fortement recommandé dans TOUS les cas ! Ne laissez pas à votre client l’initiative du moyen et du délai de paiement et privilégiez les paiements électroniques.
  • Les mentions particulières : Mention sur la TVA non applicable (art. 293 B du CGI) si vous êtes auto-entrepreneur, l’auto-liquidation de TVA si le preneur est redevable de la TVA, mention de l’assurance pour les activités dont l’assurance professionnelle est obligatoire…

Vous trouverez une liste exhaustive des mentions obligatoires  ici : Mentions légales et obligatoires sur facture

*Un acompte est un paiement partiel versé au moment de la signature d’un contrat, d’une commande ou d’une prestation de service. En France, l’émission de factures d’acompte sont oligatoires et doivent inclure l’ensemble des mentions légales.

2. Suivez vos paiements clients

Vous avez émis toutes vos factures et rapidement ? Cela ne suffit pas ! Il faut absolument suivre le paiement de vos factures. Posez-vous toutes les semaines afin de vérifier que vos clients vous paient bien en temps et en heure !

Si vous ne vous faîtes pas payer par vos clients, vous perdez de l’argent ! En effet, même si votre chiffre d’affaires augmente avec chaque facture émise, cela ne vous rapporte rien (mais vous coûte cher) tant que l’argent n’est pas sur votre compte professionnel !

Les logiciels de gestion pour entrepreneurs, TPE et PME peuvent vous aider à réaliser cette tâche rapidement ! Ils vous donnent, dans la majorité des cas, accès à une balance agée* ou une liste de vos clients débiteurs. Il vous suffit alors de rapprocher cette liste des paiements reçus en banque.

*La balance agée est un document comptable reprenant l’ensemble des comptes clients ou fournisseurs non soldés.

3. Mettez en place un protocole de relance

Vous avez rapproché tous vos paiements de vos factures et avez remarqué que certains clients ne vous ont pas payé en temps et en heure ? Un mot d’ordre : AGISSEZ !

Plus vite vous agissez, plus vous augmentez vos chances d’être payé. Je conseille à tous mes clients d’instaurer un protocole de relance (et de s’y tenir !).

Un protocole de relance est une liste d’actions à réaliser en cas de non-paiement. Que faut-il faire si le jour J votre client ne vous a pas payé ? A J+7 ? J + 30 ?

Qui fait quoi ? Etes-vous la bonne personne en tant qu’entrepreneur ou dirigeant pour réclamer le paiement des factures ? Quand faire appel à un prestataire ?

Il convient de se poser sur l’ensemble de ses éléments, de définir une politique et de s’y tenir AU QUOTIDIEN !

Prêt à maîtriser la facturation afin d’augmenter (considérablement) vos chances de vous faire payer ?  Besoin d’aide afin de remettre à plat toute votre organisation financière ? Profitez d’un diagnostic gratuit !

Partagez cet article !

3 vidéos offertes + 1 guide

 

Arrêtez de faire l'autruche avec vos chiffres

…en cette période d’incertitude financière

Inscription réussie

3 vidéos offertes + 1 guide

 

Arrêtez de faire l'autruche avec vos chiffres

…en cette période d’incertitude financière

Inscription réussie

Réservez votre place

Inscription réussie