Je travaille avec tous mes clients sur leur modèle économique. Tout simplement parce que le modèle économique détermine la manière dont les revenus sont générés (important non ?). 

Un modèle économique englobe tous les aspects de l’entreprise : les clients, l’offre, les partenaires, les canaux d’acquisition, les ressources et permet la création de valeur.

En début d’activité (dans les 3 à 5 premières années), l’entrepreneur reprend souvent un modèle connu: celui de son secteur d’activité, celui qu’il a connu dans le passé, celui qu’il a étudié en formation… Et c’est très bien comme ça ! Créer son entreprise est déjà une sacrée prise de risque et implique de sortir de sa zone de confort, alors pourquoi ne pas commencer avec quelque chose de connu ?

Pourtant, à partir d’un certain moment et d’un certain niveau de développement de son activité, il devient crucial de se re-poser sur son modèle économique (et ce avant qu’il ne soit trop tard) ! Je vous propose, dans ce nouvel article, de détailler 4 signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et doivent vous inciter au changement !

1. Vous n’arrivez plus à suivre !

C ’est probablement le signe le plus fort : vous n’arrivez plus à gérer les demandes de vos clients !

C’est plutôt positif mais pas sans risque ! En effet, si vous commencez à vous sentir « dépassé » par la demande, vous n’êtes pas loin d’accumuler les erreurs et vous allez vous essouffler !

Si vous êtes dans ce cas de figure, il est temps de revoir la structure organisationnelle de votre entreprise !

Quelques pistes :

  • Renforcez vos équipes et déléguez ! A ce stade, il est important que vous commenciez à « sortir »de votre entreprise et à endosser votre casquette de chef d’entreprise. Concentrez-vous uniquement sur les tâches à forte valeur ajoutée et laissez votre équipe gérer le reste.
  • Automatisez au maximum votre entreprise ! Nous sommes dans l’ère du digital : utilisez tous les outils à votre disposition pour alléger et automatiser vos systèmes.
  • Sous-traitez une partie (non stratégique) de votre activité ! La sous-traitance permet de générer du Chiffre d’Affaires en réduisant considérablement le temps passé par client. Pensez-y !

 

2. La demande client s’essouffle

 Ces derniers temps, vous observez un essoufflement de la demande ?

Rien de très grave pour le moment mais votre tunnel de prospects devient de plus en plus maigre, les clients prennent de plus en plus de temps pour signer, négocient les prix…

Vous sentez une différence par rapport aux années précédentes.

Malheureusement, c’est tout à fait normal ! Le marché et les besoins évoluent ! Il n’y a rien de statique dans une entreprise.

Si vous êtes dans ce cas de figure, écoutez vos clients et votre marché avant que le tunnel de prospects ne se ferme complètement !

 

Quelques pistes :

  • Retravaillez vos offres et votre proposition de valeur afin de répondre aux nouveaux besoins de vos clients et de vous adapter au marché !
  • Retravaillez votre positionnement : Les offres similaires autour de vous se sont peut-être multipliées et vos clients n’arrivent plus aujourd’hui à vous différencier des autres. Il est également possible que vous ayez évolué et que vous ne soyez plus aligné avec votre positionnement.

 

3. Vous n’êtes toujours pas satisfait de vos revenus d’entrepreneurs

Soyons honnête, dans les toutes premières années d’une entreprise, il n’est pas toujours facile de se verser un revenu régulier et confortable.

Ceci étant dit, après 3 ans d’activité, ce n’est plus normal ! Vous travaillez beaucoup, vous prenez des risques, vous êtes en droit de vous verser un salaire régulier !

Si après plusieurs années, vous vous payez toujours au lance-pierre (alors que votre activité tourne), il est temps de travailler sur votre rentabilité.

 

Quelques pistes 

4. Vous ne vous sentez plus en adéquation avec votre entreprise

Vous n’avez plus autant de plaisir à construire et à développer votre entreprise ?

Votre entreprise « tourne », a du potentiel mais vous sentez que votre motivation diminue ?

Quelques pistes, si vous vous reconnaissez :

  • Prenez du recul ! En tant que chef d’entreprise, nous ne nous accordons pas assez de pause. Il est pourtant impossible de garder la motivation sur le long terme sans prendre du recul et se distancer de son entreprise
  • Travaillez sur votre raison d’être : Si votre motivation diminue, c’est peut-être que vous ne savez plus trop pourquoi vous faîtes cela ! Posez-vous la question du pourquoi afin d’avoir un objectif à poursuivre !

 

Qu’en pensez-vous ? Etes-vous prêt à opérer un tournant dans votre modèle économique ? Etes-vous prêt à revisiter certains aspects de votre entreprise ?

Besoin d’aide ? Contactez-moi !

Partagez cet article !