J’ai la grande chance d’accompagner à la fois des hommes et des femmes entrepreneurs. Grâce à ce travail, j’ai découvert de réelles différences entre les deux que ce soit au niveau de la prise de risque, du style managérial ou tout simplement des objectifs posés.

Je pense sincèrement que nous avons tous beaucoup à apprendre du sexe opposé mais j’ai identifié un domaine en particulier qui me semble plus difficile à appréhender pour mes clientes chef d’entreprise : le rapport à l’argent et l’ambition financière.

Ainsi, afin d’aider toutes les chefs d’entreprises et entrepreneures qui me lisent, à travailler sur leur rapport à l’argent, j’ai décidé d’inviter sur ce blog mon ancienne cliente : la pétillante Marjorie Llombart, fondatrice de Dessine-Moi une Carrière . Marjorie nous explique cette problématique entre les femmes et l’argent et nous donne des pistes concrètes pour la surmonter ! 

Sans transition, je lui laisse la parole :

Savez-vous que l’écart de rémunération hommes-femmes existe aussi pour les chefs d’entreprise ?

« Quand on aime, on ne compte pas » dit l’adage. Et bien si, quand on aime son activité et son entreprise, on compte ! Et plutôt deux fois qu’une.

Les femmes gagnent en effet 31% de moins que les hommes avec une rémunération moyenne de 2020€ mensuels (1)

Ma propre histoire avec l’argent a été tout sauf un long fleuve tranquille. Et je constate régulièrement chez mes clientes entrepreneures des différences significatives par rapport à leurs collègues hommes au niveau de leurs croyances, de leurs peurs ou de leurs comportements liés à l’argent.

Parmi leurs difficultés récurrentes : elles n’arrivent pas à annoncer leurs prix, elles observent une forme de culpabilité dans les échanges financiers (ont du mal à recevoir leurs honoraires), elles peinent à relancer des factures arrivées à échéance, ou elles craignent de perdre un client en annonçant des tarifs trop élevés.

Pour chacune, il y a des schémas répétitifs qui se mettent en place et qui, sans prise de conscience et travail dessus, peuvent entrainer une stagnation dans le développement d’une entreprise. Ce «plafond de verre financier», est un montant maximum de rémunération, un plafond invisible inconscient auquel se heurtent les femmes et qui les empêche de développer leur activité aussi vite et autant que les hommes.

Pourtant, rien n’est figé en matière de relation à l’argent. Depuis 6 ans que j’ai commencé à reprogrammer mon rapport à l’argent, j’ai obtenu des résultats que je n’aurais jamais cru possibles. (A titre d’exemple, quand on me demandait mes prétentions salariales lorsque j’étais salariée et diplômée Bac + 4, je répondais le SMIC…)

Aujourd’hui, je vis du job qui me fait vibrer. J’ai doublé mon CA chaque année depuis la création d mon entreprise il y a 4 ans. Sans travailler plus. J’ai également connu plusieurs mois à plus de 10.000€ de chiffre d’affaires et je refuse des clientes.

Tout cela n’aurait pas été possible si je n’avais pas fait un travail interne sur la relation à l’argent.

Et c’est pareil pour toutes les femmes chef d’entreprise. Vous aurez beau avoir toutes les stratégies d’affaires, les méthodes marketing ou les logiciels dernier cri, si vous n’êtes pas prête à briser votre plafond de verre financier et à recevoir plus d’argent, vous stagnerez.

Voici 3 clés pour vous aider sur ce chemin de développement :

1/ Identifiez votre plafond de verre financier inconscient

Avez-vous remarqué une somme d’argent maximum au-delà de laquelle vous n’arrivez pas à progresser ? Il peut s’agir d’un montant d’honoraires maximum, d’un nombre de clients maximum que vous pouvez recevoir chaque année, d’un CA mensuel ou annuel que vous n’arrivez pas à dépasser. Chaque femme chef d’entreprise en a un et fera tout, consciemment ou inconsciemment, pour rester collée à cette limite.

En effet, la perspective d’aller au delà de ce montant maximum déclenche une série d’émotions inconfortables comme des peurs irrationnelles ou des croyances limitantes : un contrôle fiscal, devoir travailler plus, ne pas en être capable, gagner plus que son compagnon etc

Actions :

  • Identifiez votre propre plafond et les peurs associées
  • Mettez-les par écrit pour pouvoir prendre de la distance. Pour chaque peur ou croyance, faites 2 colonnes : les preuves qui vous montrent que vous avez raison + les éléments objectifs en votre faveur et les leviers pour désamorcer la situation
  • Entraînez-vous pendant un mois à augmenter, au moins dans votre esprit, votre plafond de verre. Vous pouvez par exemple écrire tous les jours votre nouveau montant de CA mensuel ou annuel ou prononcer à haute voix vos nouveaux honoraires, jusqu’à ce que le nouveau montant soit intégré dans vos cellules. Il devrait y avoir ensuite de nouvelles opportunités d’affaires vous permettant de matérialiser cela dans votre entreprise.

2/ Comprenez le fonctionnement de l’argent

Pour la plupart d’entre nous, l’argent est une monnaie, une valeur d’échange, un moyen de faire du commerce.

Bien sûr.

Mais il est bien plus que ça. Et connaître ses règles et son fonctionnement vous permet de ne plus en être le sujet.

Je pourrais vous parler des heures des multiples facettes de l’argent. Retenez que l’argent est avant tout une surface de projection de vos idées.

Certaines personnes pensent que l’argent représente la liberté, d’autres la sécurité, d’autres encore le pouvoir, ou bien à l’opposé le mal, l’injustice ou le stress (vous avez certainement entendu des personnes dirent qu’elles ne voulaient pas gagner plus d’argent par crainte de payer plus d’impôts).

Tout cela n’est que projection.

Si vous êtes consciente que vous projettez « moyen d’échange » sur l’argent, l’argent reste votre outil. Par contre, si vous projetez inconsciemment sur l’argent la croyance que c’est un « moyen d’échange », votre rapport à l’argent se renverse et c’est vous qui en devenez l’outil !

Si inconsciemment, l’argent est synonyme de liberté, vous projetez ainsi votre liberté sur l’argent

=> résultat : vous devrez courir après l’argent pour tenter de récupérer votre liberté. De plus, cette projection dit que vous n’êtes pas libre…

C’est ainsi qu’une partie de la population court après l’argent et une autre la repousse. Pourquoi ? A cause des projections. Car on projette inconsciemment des parties de nous sur l’argent, positives ou négatives.

Actions :

  • Identifiez vos propres projections et découvrez quelles parties de vous-même vous avez perdues en cours de route (la liberté, la sécurité, le bonheur)
  • Dissociez ces parties de l’argent et revenez au moment présent. Il ne tient qu’à vous d’être libre, en sécurité, heure etc tout de suite, indépendamment de l’argent.

3/ Découvrez votre archétype financier interne 

Les archétypes sont les bases psychologiques fondamentales  qui construisent la personnalité. De la même manière que l’ADN code en partie la réalité physique des individus, les archétypes dessinent des comportements internes liés à l’aspect financier, des façons essentielles d’interagir avec l’argent et les différents aspects de votre entreprise.

Il existe de nombreux systèmes d’archétypes. Ces symboles universels et ancestraux existent dans toutes les cultures et depuis la nuit des temps. Le psychiatre suisse Carl Jung en a formalisé un certain nombre dont je me sers avec les femmes que j’accompagne.

Connaître votre style individuel en matière d’argent est très important pour la chef d’entreprise que vous êtes. Il vous permet en effet de comprendre quelle psychologie sous-tend vos actions d’entrepreneure, votre relation avec l’argent et votre style de leadership.

Par exemple, l’Alchimiste est très doué pour gagner de l’argent par des méthodes originales ou alternatives, tandis que l’Accumulateur est naturellement enclin à ne pas avoir de dettes et économiser de l’argent. Le Dirigeant adore créer, innover et construire des choses durables. Le Connecteur, lui, est plus concerné par les relations de cœur-à-cœur que par gagner de l’argent. Donc pour ce dernier, il faudra penser à trouver un système qui lui permette de faire de l’argent en créant des relations à long terme génératrices de revenus comme les partenariats et alliances stratégiques par exemple.

Actions :

  • Dans quel personnage universel reconnaissez-vous votre relation à l’argent ?
  • Quels talents cela vous procure-t-il et quel écueils sont à éviter ? Comment pourriez-vous appliquer cela à votre entreprise ?

Je voudrais terminer cette série de conseil avec la nature énergétique de l’argent. En tant que femme, vous êtes habituée à la nature cyclique de la vie : le flux et le reflux des marées, les cycles de la lune et des saisons etc. Il en est de même pour l’argent en tant qu’énergie —> elle doit circuler pour être vivante. L’argent est donc lié au cycle du Donner / Recevoir. S’il est naturellement plus facile pour les femmes de donner, gagner plus d’argent passe inévitablement par un travail sur votre propre capacité à recevoir plus.

Marjorie Llombart
Fondatrice de Dessine-moi une Carrière
Experte en reconversion professionnelle et entreprenariat au féminin

(1) https://www.insee.fr/fr/statistiques/1288050

Partagez cet article !