La semaine dernière, LMK Training a étudié les ratios de structure financière et de couverture de la charge d’intérêt. Ses ratios ont pour objectif d’évaluer la structure financière et le niveau d’endettement d’une entreprise. Ils sont particulièrement suivis par les banquiers et les agences de notation pour évaluer votre risque de crédit.

Vous voulez lire ou relire cet article ? C’est par ici !

Cette analyse, toutefois, n’est pas complète sans l’étude des ratios de liquidités (également suivis par vos partenaires financiers).

Ces derniers permettent de répondre à la question suivante : disposez-vous de liquidités suffisantes pour faire face à vos dettes qui arrivent à échéance à court terme et ainsi éviter la cessation de paiement ?

En somme les ratios de liquidité vous permettent d’évaluer votre solvabilité à court terme ! Vous en conviendrez, c’est une question importante !

Je détaillerai ici deux ratios de liquidité qui me paraissent les plus pertinents.

1. Le ratio de liquidité générale ou ratio de fonds de roulement

Ratio de liquidité générale = Actif circulant / Passif à court terme

L’actif circulant est composé des stocks, des créances, des placements financiers court terme et du disponible de l’entreprise.
Le passif à court terme correspond aux dettes à moins d’un an.

Ainsi, un ratio de liquidité général supérieur à 1 indique que les actifs à moins d’un an couvrent bien les dettes à court terme et permettent donc de les rembourser.

Les ratios acceptables dépendent du secteur. Attention, certains secteurs présentent des ratios de liquidités inférieurs à 1 à cause de la nature de leur activité (certaines grandes surfaces et les sociétés de vente par correspondance par exemple).

Comparez également votre résultat à celui des années précédentes pour anticiper les problèmes !
En effet, un ratio de liquidité générale qui se détériore au fil du temps est souvent le signe qu’une entreprise a des difficultés financières : les dettes à court terme augmentent plus vite que les actifs circulants !

En conclusion, faites attention à la fois à un ratio excessif et à un ratio trop faible par rapport à votre secteur d’activité.

Excessif, il est souvent le signe que vous ne gérez pas efficacement votre fonds de roulement (stocks trop élevés, politique de crédit trop souple, crédits fournisseurs pas assez importants…) ce qui impacte in fine votre rentabilité ! Pas de panique la, très importante, question de la gestion du fonds de roulement fera elle aussi l’objet d’une série d’articles sur le blog LMK Training.
Avec un ratio faible, vous pouvez vous rendre trop dépendant de vos fournisseurs (délais de paiement, moindre capacité de discussion des conditions de prix et livraison) ainsi que de la décision bancaire de renouvellement de vos crédits court terme.

 2. Le ratio de liquidité immédiate

Le ratio de liquidité immédiate est calculé en enlevant la valeur des stocks à l’actif circulant.
Ratio de liquidité immédiate = (Actif circulant –Stocks) /Passif à court terme

Ce ratio indique donc la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements à court terme sans recourir à la vente de ses stocks.

En effet, les stocks représentent l’actif circulant le moins liquide : si les ventes ralentissent, il y a de fortes probabilités que les stocks ne puissent pas être convertis en trésorerie rapidement. Par ailleurs, en cas de liquidation, ils sont souvent vendus à perte.

Ici encore, les ratios acceptables dépendent du secteur.
En fait, les mêmes principes détaillés ci-dessus pour le ratio de liquidité générale s’appliquent au ratio de liquidité réduite : Attention à bien suivre son évolution au fil du temps et à le comparer à celui de votre secteur !

Vous l’aurez compris, ces ratios sont très faciles à calculer et DOIVENT être suivis !

Alors à vous !

Analysez votre solvabilité à court terme sur les trois dernières années !

Développez la culture cash au sein de votre entreprise grâce aux prochains articles sur la gestion du besoin en fonds de roulement. Un avant-goût des actions à mener ici et ici.

Partagez cet article !