Après plusieurs années d’entrepreneuriat, vous vous payez toujours au lance-pierre ? Des montants ci et là lorsque vous sentez que votre entreprise “peut se le permettre” ? Découvrez dans cette nouvelle vidéo, pourquoi cela remet en cause la pérennité de votre entreprise.

 

Vous préférez me lire que de m’écouter ? Pas de problème, voici les points principaux repris dans cette vidéo :

Se rémunérer : Un pré-requis pour adopter une posture de dirigeant

Lorsque vous ne vous payez pas régulièrement en tant qu’entrepreneur, vous dévalorisez votre travail. Malheureusement, il y a de grandes chances que vos clients finissent par le sentir et commencent à faire de même….

Comme toute entreprise, votre entreprise se doit de payer ses employés et son dirigeant ! Cela implique, bien entendu, d’accepter de voir son activité comme une véritable entreprise et d’accepter son statut de dirigeant.

Un salaire mensuel régulier : une nécessité pour garder la motivation et pérenniser votre entreprise

Vous êtes, en effet, l’employé clé de votre activité : l’employé sur lequel repose la réussite de l’entreprise. Cet employé-clé, il faut le chouchouter et le motiver.

Comment peut-on imaginer ne pas payer l’employé qui génère la majorité (voir la totalité) du Chiffre d’Affaires ? Il faut, plutôt le garder motivé afin qu’il assure justement la pérennité de l’entreprise. Cette motivation, il faut bien l’admettre, passe par la rémunération et la valorisation du travail accompli (règle de base en gestion des ressources humaines).
Je vous propose de commencer par un petit montant mais TOUS les mois. Vous verrez c’est le départ d’un processus qui ne s’arrêtera pas de si tôt…

Une prime de risque pour valoriser votre statut de décisionnaire

Mais ce n’est pas tout ! Je vous invite également à rémunérer le risque que vous prenez en étant entrepreneur.
En effet, des risques, vous en prenez, tous les jours et ce depuis la création de votre entreprise. Vous avez pris le risque de quitter un travail salarié et chaque prise de décision, depuis, comporte des risques.
La rémunération de ce risque peut être réalisée tous les trimestres ou tous les semestres sous forme de prime par exemple ou de dividendes à la fin de l’année.
Quelque soit la modalité de rémunération, elle doit s’ajouter à votre salaire pour refléter votre statut de décisionnaire.

Qu’en pensez-vous ? Prêt à relever le défi ?

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour définir le montant exact de ce salaire de dirigeant (et l’augmenter au passage), le nouveau programme d’accompagnement LMK Training est pour vous -> Formule finance “Augmentez vos revenus d’entrepreneur”

 

Partagez cet article !