Le premier réflexe de tout entrepreneur est de considérer son Chiffre d’Affaires comme une mesure de son succès entrepreneurial.

 

Mais que représente vraiment le Chiffre d’Affaires ?

 

Ma réponse : A partir d’un certain stade de développement (dès les premières années passées) : Le Chiffre d’Affaires ne représente pas grand chose…..

 

En effet, votre Chiffre d’Affaires ne représente qu’une petite partie de votre modèle économique et une petite partie de votre entreprise.

 Ce simple chiffre ne garantit en rien le succès et la pérennité de votre activité. Il ne valide pas non plus la capacité de votre entreprise à vous rémunérer correctement (aujourd’hui, demain et à la retraite…)

 

Je m’explique :

Dans les 3 premières années d’activité, il est normal que ce soit votre principal indicateur de succès.

En effet, au cours de ces premières années, l’objectif de toute entrepreneur doit être de développer un produit/service qui réponde aux besoins de son client idéal. Je dirai même que la découverte de son client, de son besoin et le développement d’un produit adapté doit être son seul objectif.

A ce stade, générer du chiffre d’affaires est bien la preuve que vous avez réussi à créer un service/produit qui réponde à un besoin. Il s’agit donc d’une première validation de votre business et une marque initiale de succès.

 

Cette marque de succès est absolument incontournable afin d’accéder à la seconde marche du développement mais cela reste une simple étape.

 

Une fois cette première marche passée, le succès de votre entreprise devient multidimensionnel et suivre uniquement le Chiffre d’Affaires ne vous donnera pas les informations suffisantes pour avancer dans la durée.

Une fois cette première validation acquise, votre focus doit passer du chiffre d’affaires à la création de valeur à long terme.

 

 La création de valeur à long terme implique :

 

  • Une entreprise en mesure de générer du CA de manière récurrente et régulière sur le long terme.

 

  • Une entreprise capable de couvrir toutes les charges liées à l’activité et en mesure de rémunérer de manière satisfaisante toutes les parties actives et prenantes au sein de l’entreprise. Un salaire, des dividendes et des primes pour vous, entrepreneur. Un salaire également pour vos sous-traitants ou vos équipes, le cas échéant.

 

  • Une entreprise réactive capable d’innover et de répondre aux problématiques nouvelles dès qu’elles se posent (changement de la concurrence, besoin client, insatisfaction, problème technique).

 

 

 

Toutes ces dimensions, prises ensemble, représentent le succès de votre entreprise.

Vous en conviendrez, elles ne peuvent se mesurer qu’à travers le suivi unique du Chiffre d’Affaires de votre entreprise.

 

Vous devez rapidement intégrer dans votre suivi, les éléments suivants :

 

  • Une mesure de la satisfaction client
  • Un suivi de vos dépenses
  • Un suivi de la rentabilité de chacun de vos produits/services
  • Un suivi de votre performance commerciale détaillée par canaux d’acquisition
  • Un suivi de la rentabilité de vos investissements
  • Un suivi de votre rentabilité en tant que dirigeant (combien récupérez-vous ?)
  • La mesure de votre e-réputation
  • Une mesure de votre bien-être
  • …..

 

 

Ne vous limitez donc pas au Chiffre d’Affaires qui ne reflète en rien la capacité de votre entreprise à grandir et à vous rémunérer !!!

Mon dernier conseil : ne comparez jamais le chiffre d’affaires de votre entreprise à celui d’une autre. Cela vous donnera forcément une image fausse, basée sur une seule dimension très restrictive du succès entrepreneurial.

 

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous partager en commentaires, les indicateurs de performance que vous suivez au quotidien afin d’offrir à votre entreprise l’avenir qu’elle mérite !

Vous souhaitez un avis externe sur le succès de votre entreprise ? Contactez-moi pour une séance stratégique offerte.

Partagez cet article !