La plupart des entreprises, petites ou grandes, font face à des problèmes de trésorerie. Malheureusement, plus l’entreprise est « petite », plus le risque lié à un déficit de trésorerie est important. Et je ne parle même pas du stress associé pour l’entrepreneur…..

Vous voyez ce que je veux dire ?

Avant de paniquer et de téléphoner à votre banquier, je vous propose de prendre votre café/thé et de visionner ce nouvel épisode des minutes finances LMK Training.

Je vous y partage, plusieurs astuces pour révéler le cash qui sommeille DANS votre entreprise.

Vous préférez me lire que de m’écouter ? Pas de problème – Voici les principales pistes pour améliorer rapidement et sans douleur la trésorerie de votre entreprise :

Préambule : Votre cycle de conversion de trésorerie est un process clé de votre entreprise. Votre rôle en tant que chef d’entreprise est donc de vous poser et de travailler sur ce process. Ce n’est pas forcément le process le plus « sexy » mais il est incontournable pour développer votre entreprise sur des bases saines et durables.

 

1. Demandez à vos clients de vous payer au comptant

 

Cela paraît incroyablement simple et trop beau pour être vrai et pourtant cela fonctionne. La plupart de mes clients n’osent pas demander le paiement au comptant.

Lorsque nous travaillons ensemble sur le process de facturation et que nous mettons en place de nouvelles procédures de paiement au comptant, ils sont étonnés : ils se rendent compte qu’il suffisait d’avoir le courage de demander….

Et ce quelque soit leur secteur d’activité.

 J’entends très (trop) souvent des remarques telles que : dans mon secteur d’activité, ce n’est pas possible. Il est grand temps d’arrêter ces fausses croyances!

Je travaille avec des clients dans tous secteurs d’activité et jusqu’à aujourd’hui, ils ont TOUJOURS été agréablement surpris des réponses obtenues.

Pour augmenter vos chances, vous pouvez également ajouter des « incitations » au paiement au comptant : une petite remise, un bonus/produit en cadeau, un service VIP….

 

2. Contactez vos clients quelques jours AVANT la date de paiement

 

Vos clients sont des êtres humains (même lorsqu’il s’agit d’une grosse entreprise, votre interlocuteur reste un être humain….).

Ils ont le droit d’oublier, d’être désorganisés et apprécient le contact humain.

Pourquoi ne pas prendre le temps de les contacter quelques jours avant la date de paiement de votre facture afin de leur rappeler que la date d’échéance approche. Profitez-en pour vous assurer qu’ils sont satisfaits de votre service/produit. Ils apprécieront certainement et vous récolterez au passage des informations précieuses sur votre client. Peut-être que cela vous permettra même de prolonger la relation commerciale ?

 

3. Facturez vite et suivez les paiements

 

Si vous voulez être payé rapidement, facturez rapidement et suivez les paiements clients. Plus vous laissez de temps entre la livraison de vos produits, services et la facturation, moins vous aurez de chance d’être payé. Votre client est tout simplement passé à autre chose. Plus de détails pour vous aider à facturer vite et bien ici : Comment se faire payer ?

Mon conseil : Si vous n’arrivez pas à suivre, embauchez une personne pour la facturation ! Cette embauche vous offrira un retour sur investissement immédiat.

 

4. Prenez le temps de comprendre pourquoi vos clients vous payent en retard

 

 S’agit-il d’un problème au niveau de vos factures ? Certains organismes et entreprises ont des procédures très strictes et votre facture doit suivre des règles précises. Votre facture est peut-être rester « coincée » dans le système à cause de cela (et croyez-moi, elle peut rester coincée longtemps….)

Vous n’avez peut-être pas envoyé votre facture au bon interlocuteur (ou il est en vacances).

Votre client est peut-être mécontent de votre service/produit.

Quelque soit la raison, c’est à vous d’aller vers lui et de résoudre le problème.

D’autres astuces :

  • Apprenez à connaître le cycle de conversion de trésorerie de votre client afin de faire coïncider vos factures avec ses rentrées de cash.
  • Mettez en place des prélèvements automatiques
  • Demandez à vos fournisseurs des délais de paiement supplémentaires.

 

A vous ! Commencez par récupérer la trésorerie dans votre entreprise AVANT qu’il ne soit trop tard et surtout avant de vous engager dans une phase de croissance.

Besoin d’aide pour mettre en place un système de gestion financière sécurisé ? Discutons-en ensemble ! Il suffit de s’inscrire ici : Diagnostic Gratuit

Partagez cet article !