Dans mon article de blog de la semaine dernière, je vous ai partagé les deux premières étapes pour établir un budget de trésorerie mensuel :
 

Etape 1 : La ventilation des encaissements par mois

 
Vous souhaitez lire ou relire cet article ? C’est par ici >Budget de Trésorerie Première partie

Je vous rappelle qu’un budget de trésorerie vous permet d’anticiper vos besoins de financement, de réduire vos frais financiers et d’améliorer la communication avec votre banquier !

Vous êtes prêt pour la suite ?

Mais que reste t’il donc après les encaissements et les décaissements ?

Et bien deux éléments incontournables :

  • la prise en compte du bilan d’ouverture et
  • l’analyse comparative des réalisations par rapport aux prévisions !

 

Etape 2 : Le bilan d’ouverture

 
N’oubliez pas de prendre en compte tous les encaissements et décaissements à venir issus du bilan d’ouverture. Ce sont les flux liés aux ventes et achats par exemple de l’exercice précédent que vous n’avez pas encore encaissés ou décaissés !

Il s’agit généralement :

  • des créances clients
  • des dettes fournisseurs
  • des disponibilités ou découverts à date de clôture
  • de la TVA à décaisser

Prenons l’exemple des créances clients. Lorsque vous reprenez votre dernier bilan (celui du 31/12/2014 par exemple), vous remarquez que le solde du compte « client et comptes associés » s’élève à 220 000 euros HT. A partir de la balance âgée* des clients, vous pouvez répartir ces créances dans le temps comme suit :

 Source : Accompagnement LMK Training

Par la suite, vous devez réaliser un travail similaire pour l’ensemble de vos dettes et créances court terme de votre bilan d’ouverture.

 *Astuce : La balance âgée est un document comptable (disponible dans quasiment tous les logiciels comptables en appuyant sur un tout petit bouton) qui trie les créances et les dettes selon leur ancienneté. Peu utilisée, elle peut s’avérer un outil de gestion puissant pour tout dirigeant et elle est si facile à obtenir…
 

 Etape 3 : Comparaison Réalisations/Prévisions

 
 Chaque fin de période (ici chaque fin de mois), il est indispensable de comparer vos prévisions avec les réalisations.

J’insiste sur cette dernière étape : elle est aussi importante que l’élaboration du budget de trésorerie ! Un budget de trésorerie réalisé en janvier, par exemple, et rangé dans un tiroir pour le reste de l’année ne sert à rien !

Ainsi, tout écart entre le prévisionnel et le réalisé doit être analysé. Mais au-delà de cette analyse, le dirigeant doit se saisir de cette opportunité afin de mettre en place des actions correctives.

Prenons un exemple: l’analyse comparative de votre budget de trésorerie vous permet de noter un écart de -10% entre les prévisions des encaissements et le réalisé dû à un litige avec un gros client qui a refusé d’honorer sa dernière échéance. Contactez le service commercial pour voir comment désamorcer la situation, appelez vous même votre client, transférer le dossier à une agence de recouvrement…

Vos décaissements sur frais généraux sont plus importants que prévus ? Est-ce lié à un événement exceptionnel comme un séminaire d’entreprise par exemple ? Est-ce lié à des frais récurrents non pris en compte dans vos prévisions et qu’il conviendra de réintégrer dans votre budget de trésorerie par la suite ? Est-ce lié à une absence de règles établies sur le remboursement des frais ?

Vous l’aurez compris, cette analyse peut mettre en lumière des leviers d’amélioration et de performance de votre activité !

Alors à vous !

 Relisez notre premier article sur l’établissement d’un budget de trésorerie et ne perdez plus de temps ! Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour le mettre en place au sein de votre entreprise, anticiper vos besoins financiers et réduire considérablement vos frais financiers !

Besoin d’aide ? Allez-voir notre programme de formation spécifiquement dédié aux dirigeants de PME qui souhaitent maîtriser et optimiser leur trésorerie et contactez-moi !

 Source d’inspiration : Gestion de @trésorerie, Annie Bellier Delienne, Sarun Khath, Economica 2012.

Partagez cet article !

3 vidéos offertes + 1 guide

 

Arrêtez de faire l'autruche avec vos chiffres

…en cette période d’incertitude financière

Inscription réussie

Réservez votre place

Inscription réussie